La téléconsultation: une solution face au COVID-19 ?

Le coronavirus, c’était quelque-chose qu’on regardait de loin, de très loin même. Jusqu’à ce qu’il arrive sur nos mains, notre téléphone ou encore, dans notre air.

Face à cette épidémie exceptionnelle, des mesures majeures ont été mises en place et elles se renforcent de jour en jour :

  • Réduire ses trajets non nécessaires, limiter les transports en commun,
  • Réduire les regroupements,
  • Faire du télétravail,
  • Se laver les mains,
  • Tenir une distance de sécurité,
  • La fermeture de lieux « non indispensables », de lieux recevant du public

Alors on pourrait discuter en long, en large et en travers du caractère indispensable du psy quand le pays se retrouve dans une telle détresse physique mais aussi psychique. On pourrait aussi questionner l’impact du port du masque pour le patient et pour le psy dans la relation. Tout se questionne, tout se discute !
Mais on est dimanche et demain, des patients nous attendent. Les professionnels doivent se positionner. Ouvrir le cabinet ou le fermer, zat iz ze kestion…

Face à ce climat anxiogène et aux recommandations sanitaires, les psys ont dû s’adapter ! Comment soutenir nos patients, tout en respectant la santé et la sécurité de tous les concitoyens ?

LA TELECONSULTATION

On en a rêvé, ils l’ont fait ! Que se soit par téléphone, par messagerie instantannée ou visioconférence, la technologie nous permet aujourd’hui de faciliter le lien entre le psy et les personnes qu’il reçoit, tout en restant chez soi.

Cet outil, je l’utilise dans ma pratique quotidienne avec des personnes expatriées, qui ne vivent pas dans ma région, qui souffrent d’un handicap, d’une maladie, etc… C’est donc tout naturellement que je vais proposer dès aujourd’hui des consultations à distance aux patients que je recevais initialement en présentiel au cabinet. Il s’agit bien évidement d’une mesure temporaire, le temps que la santé et la sécurité de tout à chacun soient garanties.


Vous voulez prendre RDV ? C’est ici !


Pour bénéficier de la téléconsultation, vous aurez besoin:

  • D’être installé confortablement dans un lieu confidentiel et sécure
  • D’avoir une connexion internet ou une ligne téléphonique

LES AVANTAGES DES RDV A DISTANCE

De manière plus générale, la téléconsultation offrent de nombreux avantages:

  • Comme vous ne vous déplacez pas dans un cabinet, et que vous contactez votre psy depuis votre lieu privilégié (chez vous, sur votre lieu de travail,…) vous gagnez du temps et vous n’êtes pas exposé au virus.
  • En restant dans un environnement qui vous est familier et rassurant, cela vous permet de vous sentir tout de suite plus à l’aise.
  • Les consultations à distance vous permettent de maintenir selon vos envies: une distance physique, une distance visuelle ou encore auditive. Et indirectement, la distance que permet ces consultations peut vous aider à vous sentir en sécurité, en confiance plus facilement.
  • En utilisant les consultations téléphoniques ou la messagerie instantanée, vous vous sentez moins observé ce qui vous soulage et libère votre parole.

Alors épidémie de coronavirus ou non, les téléconsultations offrent tout de même certains avantages non négligeables !

21 commentaires

  1. Coucou ! Merci pour cet article instructif..
    Personnellement, je trouve ça génial… Et je te félicite d’ailleurs d’utiliser déjà ce moyen pour les personnes qui en ont besoin.
    Je ne sais pas si c’est quelque chose qui pourrait être approfondie et maintenu dans le temps mais pourquoi pas..? Pour certains cas.
    Bon courage encore pour cette période 🙂

    • Line Mourey

      Je crois que les médecins avaient prévu de s’y mettre aussi, coronavirus ou non, donc je pense que c’est un outil qui va s’installer dans la durée !
      Je propose déjà depuis quelques années des consultations à distance et ça fonctionne plutôt bien 🙂

  2. Oh c’est top pour pouvoir garder le contact avec ces patients ou aider ceux qui en ont besoin. C’est sure que je pense que ça doit être plus facile de parler à partir de chez soi que dans un environnement nouveau.
    Merci à toi de continuer de t’occuper de tes patients.
    Des bisous
    Margot

    • Line Mourey

      Absolument, poursuivre les psychothérapies, permettre aussi d’avoir une thérapie de soutien lors du confinement et on s’attend à beaucoup de traumatismes après cette crise sanitaire (pour les soignants et les endeuillés) 🙁

  3. Coucou,
    C’est vraiment bien je trouve que ce soit mis en place car c’était beaucoup moins répondu avant j’ai l’impression. Après il faut que ce soit ok pour les patients, je me dis que si le patient a ses enfants à gérer c’est sans doute moins facile mais c’est très bien en tout cas de pouvoir faire ça et limiter les déplacements 🙂

  4. Je découvre ton blog et surtout cet article qui m’interpelle car je garde un questionnement sur les consultations à distance. Bon évidemment avec le contexte, ma réflexion sur le sujet a été un peu accélérée et ton point de vue ainsi que ma toute récente expérience me rassure un peu sur cet espace que l’on met en place avec le patient. Finalement, lorsqu’il est demandeur, ça se passe plutôt bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *