De l’Hypnose à l’Hypnothérapie

Très à la mode en ce moment, l’hypnose est pourtant loin d’être un outil moderne ! Sa première utilisation remonterait au 18 ème siècle par un médecin allemand, Mesmer (et non l’actuel Messmer Québequois). Incontournable aujourd’hui, l’hypnose a su se faire une place dans les psychothérapies, à l’hôpital, ou encore chez notre dentiste !

Mais alors, en quoi consiste l’hypnose ? Nous avons tous à ce sujet des représentations diverses et il est vrai que l’hypnose suscite bien des fantasmes… Pour certains, l’hypnose serait un don, de la magie. Les personnes « réceptives » seraient contraintes à faire le poulet devant une foule en délire ou à confier leur code de carte bleue à un charlatan… Pour d’autres encore, l’hypnose serait une question de croyance et « pour que ça marche, faut y croire ». Hum, ou pas.

Pour vous expliquer tout ça, j’ai convié Caroline ! Je l’ai rencontrée il y a quelques années lors d’une formation en hypnose…

 

hypnolem

Caroline s’est, dans un premier temps, tournée vers l’hypnose pour soulager ses problèmes de santé. L’auto-hypnose s’est révélée être un moyen efficace pour mieux gérer la douleur ! Cette découverte lui a donné l’envie de découvrir un peu plus cet outil, de s’y former et de partager son savoir afin d’aider les autres à se soigner eux-mêmes.

Après une formation à l’Institut Français d’Hypnose Ericksonienne et Humaniste (IFHE) de Paris, Caroline est diplômée en tant que : Praticien en Hypnose Ericksonienne, Praticien spécialisé en Hypnose Classique, Praticien en Nouvelle Hypnose, Praticien spécialisé en Programmation Neuro-Linguistique, Praticien en Hypnose Humaniste, Praticien spécialisé en Thérapie Symbolique Avancée et vient de clôturer le cycle de Maître-Praticien, le niveau le plus élevé, apportant une véritable expertise professionnelle dans ce domaine.

Vous pouvez dès à présent retrouver Caroline JEAN sur sa page Facebook ainsi que sur son site internet !

 


HYPNOSE

 

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un « État de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion » (Cf Larousse). L’Hypnose est un outil extraordinaire, utilisable par tous, qui modifie notre état de conscience afin d’accéder à des ressources, des souvenirs, des nouvelles capacités, donnant la possibilité de transformer nos émotions et nos blocages pour une vie meilleure.

 

Sommes-nous tous réceptifs à l’hypnose ?

lectureL’hypnose est un état tout à fait naturel. Il y a des moments où nous sommes en état d’hypnose naturellement : à l’endormissement ou au réveil, lorsque l’on est dans les nuages ou absorbé dans un bon livre ou un excellent film. Nous passons naturellement dans un léger état d’hypnose toutes les 90 min environ (rythme ultradien), c’est pourquoi il est impossible de rester bloqué en état d’hypnose ! En séance, une personne en état hypnotique qui n’est pas stimulée par les suggestions du praticien revient spontanément à un état ordinaire de conscience au bout de 10 à 15 minutes maximum. Aucun risque, donc !

 

Peut-on s’hypnotiser soi-même ?

Toute hypnose est auto-hypnose. Un film, un livre, ou une musique qui nous passionne, peut nous entraîner à nous mettre nous-même dans un état hypnotique. Quand on le déclenche volontairement sur soi-même, c’est ce que l’on nomme auto-hypnose.
L’hypnopraticien peut vous apprendre à provoquer cet état volontairement et quand vous le souhaitez sur vous-même. Cela peut être utile pour se soulager soi-même, en toute autonomie.

 

Quelles sont les différentes formes d’hypnose ?

Il y a 4 formes d’hypnose regroupées dans 2 familles:

  • La première, l’hypnose dissociante (qui regroupe l’Hypnose Classique / l’Hypnose Ericksonienne / la Nouvelle Hypnose) plonge la personne en elle-même, dans un état diminué de conscience afin de contourner l’esprit rationnel. Le praticien en hypnose s’adresse directement à l’inconscient de la personne afin d’aller y harmoniser les rouages tout comme un ostéopathe manipule pour soigner.
  • La seconde est l’hypnose humaniste. Plus récente, cette méthode cherche à éveiller la personne (contrairement à la première) pour atteindre un état augmenté de conscience d’elle-même et du monde autour. La personne agit en toute autonomie sur ses blessures émotionnelles, guidée par le praticien qui a un rôle d’aide et de pédagogue.

 Dans les formes habituelles d’Hypnose, le praticien est un mécanicien de l’inconscient ; en Hypnose Humaniste, il est un coach de l’âme – Olivier Lockert

 

 

HYPNOTHÉRAPIE

 

Dans quel cas consulter un hypnothérapeute ?

L’Hypnose en général est indiquée pour soigner tout ce qui implique la participation de l’esprit et des émotions. Les problèmes purement physiques ne sont pas de son ressort.

  • Les formes d’Hypnoses dissociantes ont plutôt des indications mécaniques ou fonctionnelles : phobies, traumatismes, anxiété, stress, troubles du sommeil, addictions, analgésie, gestion de la douleur, entraînement à la performance et à la concentration (examens, sport …). Elles permettent de travailler sur le symptôme et de « guérir sans changer ce que l’on est ».
  • L’Hypnose Humaniste permet de traiter une personne dans son ensemble et de soigner le symptôme tout en faisant évoluer le terrain. La personne peut « guérir en se changeant elle-même. » Elle ajoute de ce fait une dimension psychologique à la liste d’indications ci-dessus : deuil, problèmes de couple, loyautés familiales, sentiments d’injustice, d’infériorité, timidité, rancœurs, colères, pessimisme, perte du goût de la vie, besoin de trouver sa voie …

 

Comment se passent les séances ?

Dans mon cabinet, une séance d’Hypnose dure entre 1h et 1h30 en moyenne. Mais chaque professionnel a sa propre pratique et son propre cadre de travail ! Cela peut donc être différent d’un hypnopraticien à un autre !

  1. La séance commence par une phase de discussion afin de cerner la problématique de la personne et de déterminer l’objectif à atteindre.

 

breathe2. Elle se poursuit par le travail en hypnose adapté individuellement. La forme d’Hypnose et la structure thérapeutique sont choisies en fonction de la personne, son objectif et sa personnalité. La plupart des situations demanderont une participation active, que cela soit juste pour collaborer (Nouvelle Hypnose) ou pour intervenir et agir soi-même en conscience (Hypnose Humaniste). Il n’y a que la personne elle-même qui peut changer ces choses et heureusement !

 

3. Elle se termine par une phase de débriefing et la proposition d’un suivi si nécessaire (séance supplémentaire, travail en auto-hypnose, support audio MP3 à écouter chez soi …).

Lors d’une séance d’hypnose, vous ne dormez pas et vous ne perdez pas conscience. Vous êtes toujours suffisamment actif pour être au courant des personnes et sons qui vous entourent et même pour sortir instantanément de transe s’il y avait un danger autour de vous. La personne en état hypnotique est au contraire hyperactive. Ces cinq sens sont en éveil !

 

Combien de séances sont nécessaires ?

Un souci simple, récent, mécanique et sans raison profonde prend 1 à 3 séances. Si les problèmes sont plus anciens avec un travail d’évolution et de changement à entreprendre, il faut compter plutôt 4 à 10 séances. La moyenne pour une problématique donnée se situe autour de 3 à 4 séances.

pensée

 

L’hypnothérapie ressemble-t-elle à l’hypnose de spectacle ?

L’hypnose n’est pas un don et n’a rien de magique, c’est une technique qui s’apprend. Les spectacles donnent l’impression que l’hypnotiseur a un pouvoir mais c’est une illusion. Nul ne peut être hypnotisé contre sa volonté ! La relation entre l’Hypnopraticien et le sujet repose uniquement sur la coopération volontaire. Même sur scène, les volontaires sont préparés par leur envie de « jouer le jeu ». Si une demande de l’hypnotiseur leur déplaît, ils ne l’exécutent pas. Exemple : Si l’on vous demande de vous déshabiller devant tout le monde et que vous n’êtes pas exhibitionniste, vous ne le ferez pas ! Sous hypnose, l’inconscient vérifie que la suggestion est acceptable, l’intégrité et le sens de la moralité ne sont jamais compromis.

L’hypnose de spectacle est un show où il faut produire de l’effet visuel. Lors des consultations en cabinet, il n’y a rien de spectaculaire extérieurement mais beaucoup de ressentis et de changements intérieurement.

 

 

Petit plus !

 

Vous voulez travailler sur votre confiance, réduire votre stress ou améliorer votre sommeil ? L’IFHE met à disposition des MP3 d’Hypnose gratuits sur son site, c’est ICI !

 

Attention toutefois ! L’Hypnose n’est pas un substitut aux soins médicaux ou psychologiques. 

18 commentaires

    • Line Mourey

      C’est absolument ça, la majorité des personnes confondent (à cause des médias) l’hypnothérapie et l’hypnose classique ! Je ne connaissais pas Jérémy Royaux mais curieuse, je vais me renseigner ! Merci pour ton lien 😉

  1. Coucou,

    Très intéressant ton article. J’ai trainé une phobie pendant des années, j’ai hésité à faire de l’hypnose et je me suis finalement journée vers de l’EMDR, une forme d’hypnose plus douce entrainée par des mouvements oculaires. Les résultats ont été époustouflants.
    C’est bien que tu fasses cet article, les gens associent bien trop souvent l’hypnose au prime que l’on voit sur TF1, ce qui décrédibilise totalement noter métier.

    Des bisous

    Morgane

    • Line Mourey

      Merci Morgane pour ton retour !

      Les shows de tf1 peuvent inciter comme repousser les personnes à utiliser cet outil, c’est à double tranchant malheureusement… il fallait bien démystifier tout ça ! 😄

      Je ne suis pas formée à l’EMDR mais j’en entends beaucoup parler ! C’est un formidable outil notamment pour les traumatismes et pour les phobies aussi visiblement ! Un article sur l’EMDR est prévu, tu me diras ce que tu en penses 😁

      A bientôt,

      Line

  2. Damien Pollet

    Bravo. Très bon article. Juste une remarque, le retour à l’état conscient spontané en une quinzaine de minutes n’a rien de systématique. Ce qui n’est pas en soit problématique.

  3. re 😉 je pense qu’à la rentrée je vais peut être essayer pour faire disparaitre mes angoisses .
    Bien que j’aille fait d’énormes progrès sur ma phobie d’agoraphobe, je m’empêche encore trop de chose et surtout je ne sais rien faire seule sauf aller à la plage depuis hier ( merci monsieur soleil lol) et mes courses à pied. J’ai un ami qui vient d’avoir son diplome pour l’hypnose thérapeutique alors pourquoi pas …gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *