Combien coûte une consultation chez un psy en libéral ?

ProfessionnelCoût de la séance (en moyenne)Remboursement
PsychiatreA partir de 43.70 eurosSécurité sociale + mutuelle / à sa charge
PsychologueEntre 40 et 60 eurosMutuelle / à sa charge
PsychothérapeuteEntre 50 et 70 eurosAucun remboursement

 

PSYCHIATRE :

Les consultations auprès d’un psychiatre sont donc en moyenne de 43.70 à 52 euros.
Pour un remboursement optimal, il est nécessaire de consulter son médecin traitant avant de se diriger vers un psychiatre (sauf pour les moins de 26 ans qui bénéficient du taux habituel de remboursement sans passer par le parcours de soin classique).

Généralement, la plupart des psychiatres en libéral sont conventionnés en secteur 1 et ont donc des honoraires fixes. A chaque consultation, la sécurité sociale prend en charge 70% du montant et les 30% restant sont remboursés par votre mutuelle ou à votre charge.

Il existe ensuite des psychiatres du secteur 2 et des psychiatres hors conventions qui appliquent des tarifs et des remboursements différents.

 

PSYCHOLOGUE :

Les consultations auprès d’un psychologue sont donc en moyenne de 40 à 60 euros.
Contrairement aux psychiatres, les consultations faites par des psychologues ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Néanmoins, certaines mutuelles, selon la formule choisie, proposent le remboursement, au moins partiel d’un certain nombre de séances. Pour bénéficier de ce remboursement, le psychologue vous fournira une facture que vous pourrez communiquer à votre complémentaire de santé.

  • Il est donc économiquement intéressant de se renseigner auprès de sa mutuelle ou de comparer plusieurs mutuelles si vous souhaitez entamer une psychothérapie auprès d’un psychologue ou d’un psychiatre.
  • Vous avez également la possibilité de consulter gratuitement dans des organismes publics

 

5 commentaires

  1. Coucou ! J’avais été orientée vers une psychiatre pour mon enfant et nous continuons de la voir. Mais un psychiatre est avant tout un médecin, et lorsqu’on aurait plus besoin d’un psychologue ou d’un thérapeute, le critère financier peut dissuader les gens de consulter, ce qui est assez dommage.
    Mon enfant est aussi suivi (gratuitement) au CAMSP, où pour le coup, il a rencontré toutes les sortes de psy ou presque ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *